L’étude géotechnique, une étape clé

Sublimes, chaleureuses, pétillantes, électriques et réconfortantes, les tendances déco pour cette saison froide, cet automne-hiver 2017/2018, ont de quoi redonner du baume au cœur. Chef de file en matière de couleurs, le pantone est un nuancier universel qui comprend un peu moins de mille couleurs codifiées, de quoi donner libre cours à ses envies de la carpette au mur en passant par le linge de maison. Côté matière, le cuivre, le laiton brossé, le bronze notamment créent l’alliance parfaite par touche – luminaire, robinetterie ou encore accessoires décoratifs par exemple – entre ancien et modernité. La tendance « wild » insuffle un ton résolument vintage et chaleureux avec des matières et des matériaux intemporels à l’image des peaux de bête, du cuir, du liège, mais aussi des autres matières organiques – osier, lainage par exemple – du velours notamment. Et, dans un esprit design durable, les mobiliers et éléments de décoration se chinent de-ci de-là pour apporter cette touche design, de confort et de durabilité. Les artistes comme René Magritte, Yves Klein en particulier influencent même après leur mort les designers de mode et de déco, afin de nous mettre en scène nous et notre environnement. Bref, décorer, aménager son intérieur est une aubaine tant les possibilités, les tendances laissent la porte ouverte à tous les désirs, à tous les goûts

Mais voilà, pour cela, il faudra patienter que la maison sorte de terre. Et, pour l’heure, il est une chose essentielle sur laquelle il est indispensable de porter son attention : l’étude géotechnique. Faire construire sa maison est le rêve de beaucoup de foyers et, il est surtout le vôtre dans l’immédiat. Certes le budget, les caractéristiques du prêt et l’achat du terrain sont actés. Pour autant, il convient de préparer la construction dans les règles de l’art. Pourquoi réaliser une étude géotechnique est une étape clé avant la construction ? 

L’étude géotechnique à la loupe

Dans le cadre de la construction d’une maison, il est important de veiller à ce que l’étude géotechnique soit réalisée. En effet, sans connaissance de la typologie du sous-sol, l’aménagement peut alors en pâtir. Cette étude menée par un géotechnicien permet de connaître la géologie, l’hydrogéologie, la topographie du terrain afin de choisir et de mettre en œuvre le système de fondation et d’édifier l’ouvrage adapté. En effet, le bâti et ses fondations dépendent entièrement de la nature du sol et du sous-sol. Cela permet également de mettre en place l'ouvrage d'assainissement des eaux usées et pluviales approprié. D'autant, qu'il est difficile de s'en priver, c'est même une obligation réglementaire !

En parallèle, cette étude n’est pas vaine, bien au contraire. Elle permet également de mettre en avant les aléas existants au regard des risques naturels – formation d’une cavité, glissement de terrain, séismicité par exemple – et de définir ainsi quel type de terrassement est le plus fiable, s’il faut ou non employer certains matériaux, s’il est nécessaire de créer une tenue des talus notamment. De plus, le géotechnicien est en mesure de définir l’influence des eaux souterraines, de la nature, des formations géologiques sur la réalisation des travaux. 

L'étude géotechnique est une phase d’investigation et d’ingénierie présentant au constructeur le cadre dans le lequel il lui convient de construire une maison en toute sécurité. Et pour laquelle, en tant que futur propriétaire, mieux vaut vérifier qu’elle soit bien réalisée et consentie par le constructeur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *